La place des monuments colonialistes dans les sociétés occidentales

By |2020-08-31T17:12:09-04:00août 31st, 2020|Patrimoine culturel|

À la suite de la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, assassiné par un policier aux États-Unis, une vague de manifestations antiracistes a vu le jour à travers la planète. Dans la foulée des manifestations, certains manifestants en ont profité pour vandaliser des monuments jugés racistes ou considérés comme un symbole colonial. Le 10 juin 2020 au Bayside Marketplace à Miami en Floride, la statue de Christophe Colomb a reçu une douche de peinture. On accorde souvent à ce navigateur le mérite d’avoir découvert l’Amérique. Les Premières Nations le considèrent comme l’un des principaux acteurs ayant participé directement au génocide des peuples autochtones en Amérique. Voilà ce que lui reprochaient ceux qui ont vandalisé sa statue. À Bruxelles en Belgique, la statue du roi Léopold II a aussi été aspergée de peinture et couverte de graffitis. Le roi Léopold II est notamment connu pour avoir été un [...]