Droits individuels et collectifs en période de pandémie

By |2020-06-30T09:21:52-04:00juin 8th, 2020|Droit de la personne|

Par Clémence Duranleau-Hendrickx, étudiante en droit bénévole à la CJSM« On est dans une course contre la montre pour freiner le virus. C’est pour ça qu’il faut mettre de côté les règles ordinaires » : c’est ainsi que François Legault a motivé sa décision, le 14 mars dernier, de déclarer l’état d’urgence sanitaire. Il a pu, par le fait même, outrepasser les « règles ordinaires » qui régissent notre société en temps normal, grâce à la Loi sur la santé publique. Vivre en société amène nécessairement des compromis : « notre liberté termine là où celle des autres commence ». La coexistence entre notre liberté individuelle et le bien-être collectif peut parfois être tendue, l’équilibre peut être précaire. Depuis le début de la crise de la COVID-19, la confrontation entre les droits et libertés de l’individu et la santé et sécurité de la société est plus que jamais d’actualité : [...]